RECONVERSION PROFESSIONNELLE

Devenir professionnel de la restauration de Véhicules Anciens.

Un actif sur cinq est aujourd’hui engagé dans un processus de reconversion. De l’employé au cadre supérieur en passant par les professions libérales, aucune population n’est épargnée par ce désir de souffle nouveau.

 

Le CNVA accueille au sein de chaque promotion près de la moitié de son effectif en personnes désireuses de se reconvertir. Outre la pénurie de compétences dans les métiers de la restauration automobile, c’est l’aspect gratifiant des métiers manuels qui séduit les postulants, permettant ainsi de valoriser des professions comme la mécanique, la carrosserie, la tôlerie, la sellerie... et de leur redonner toute leur noblesse. La formation proposée par le CNVA n’offre pas seulement l’opportunité d’apprendre les rudiments de la réparation, c’est aussi l’occasion de voir fleurir de nouvelles structures.

Certains de nos stagiaires n’hésitent pas à se lancer dans la création d’ateliers.

Débutants ou plus aguerris, le cursus de «Technicien en Restauration de Véhicules Anciens» accueille tous types de profils sans aucun pré-requis. Et pour les plus septiques, des modules de week-end de un à trois jours sont proposés sur différents thèmes (Moteur, allumage, carburation, boîtes de vitesses...).

Edouard.webp

"J'ai décidé de quitter le monde de la finance pour faire de ma passion un métier. J'ai rejoint le programme CNVA et je dirige maintenant ma propre entreprise. "

Édouard

Jacques.webp

"J'étais directeur marketing chez Dassault. J'ai suivi la formation du CNVA.

Je dirige maintenant un garage et je m'occupe de voitures anciennes. "

Jacques